« Imagerie quantitative in vivo par imagerie multinodale de stratégies thérapeutiques sectorisées dans le cancer de la prostate: démonstration préclinique de la preuve du concept »

Financement du projet de recherche
Financement : 49 500€
Echeance du projet de recherche
Échéance : 2020
Thème du projet de recherche
Thème : Facteurs prédictifs de réponse aux traitements dans les approches thérapeutiques
Statut du projet de recherche
Statut : En cours

De quoi s’agit-il ?

Notre projet de recherche s’intéresse au cancer de la prostate au stade métastasique. En effet, si les traitements actuellement disponible sont très efficaces pour les formes localisées, permettant d’obtenir une survie supérieure à 80%, il n’en est pas de même pour les tumeurs prostatiques diagnostiquées à haut risque (soit à fort potentiel métastasique). Même si l’hormonothérapie, traitement de choix de la forme métastasique, est efficace, les patients finissent par devenir insensibles aux androgènes et sont alors classés comme résistant à la castration.

Quel est le but du projet ?

Dans ce contexte, le but du projet préclinique est de proposer une méthode d’imagerie pour déterminer précocement l’efficacité d’un traitement. Pour cela, nos objectifs seront de (1) déterminer l’efficacité d’un traitement de l’imagerie TEP et une imagerie métabolique IRM basée dur le 13C hyperpolarisée et (2) démontrer l’efficacité d’une méthode innovante développée dans notre unité et ciblant les caractéristiques du microenvironnement tumoral de la pathologie.

Par la transversalité du projet, des retombées scientifiques originales sont espérées, visant à court terme à améliorer la prise en charge et le suivi des patients atteints d’un cancer de prostate métastasique et résistant aux thérapies conventionnelles.

 

Docteur Leslie Mazuel –

Ingénieure de recherche en imagerie sur la plateforme IVIA (In Vivo Imaging Auvergne).


 
 

Tout savoir sur nos projets